AFFICHE

 « Fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme la naturopathie rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les dix agents naturels de santé. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par les moyens naturels ». Telle en est la définition proposée par la FENAHMAN.

En cas de dérèglement le naturopathe accompagne l’individu afin de le ramener vers l’équilibre qui lui est propre. Il n’existe pas pour un trouble donné un protocole type applicable à tous les cas. Chaque personne étant différente, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement, ses besoins, ses manques, sur le plan physiologique mais aussi sur le plan psychologique, pour répondre au mieux à ses attentes.

Dans tous les cas cinq axes de travail sont caractéristiques de cette pratique :

-          Le vitalisme correspond au potentiel vital de l’individu.

-          L’humorisme est une science qui étudie les humeurs c'est-à-dire les liquides biologiques de l’organisme. L’intégrité de ces liquides est gage de bien-être.

-          L’hygiénisme décline les techniques naturopathiques apportées au quotidien par la nature : le soleil, l’air, les aliments, la terre …

-          Le causalisme signifie que le travail du praticien vise à supprimer les causes du trouble pour corriger les conséquences et non pas l’inverse.

-           L’holisme est une approche de l’humain dans sa globalité : physique, mentale, environnementale et culturelle.